LA CONFÉDÉRATION

HISTOIRE

La CITPPM a été créée en 1954, période où les structures professionnelles se multiplient pour s’impliquer, chacune dans son domaine, dans le redressement du pays après les années de guerre. Pour la CITPPM, il s’agit de définir les règles et les usages obligatoires, relatifs aux métiers du traitement des produits des pêches maritimes : conserverie, semi-conserverie, salaison, fumaison, saurissage, salage, déshydratation et congélation. Cette mission s’impose alors même que les produits des pêches maritimes, thon, sardines à l’huile, morue… sont plus que jamais dans toutes les assiettes.

Aujourd’hui, la Confédération regroupe l’ensemble des syndicats professionnels de la transformation des produits de la pêche maritime et de l’aquaculture :
• la Fédération des aliments conservés, la FIAC , et ses groupes spécialisés « poissons en conserve » et «semi-conserves d’anchois »,
• les Entreprises du Traiteur Frais, ETF, et ses groupes spécialisés G3C (crevettes et crustacés cuits), STF (saumon et truite fumés) et ADISUR (surimi),
• les Entreprises des Glaces et Surgelés (EGS),
• et la FNSSP (poissons salés, saurisserie y compris morue).

L’ensemble des métiers du secteur prend part au Bureau de la CITPPM, participant ainsi à la vie de la Confédération et à l’orientation de ses activités. Les conserveurs de poissons, les fumeurs de saumon et de truite et les entreprises des semi-conserves d’anchois ont une implication particulière dans les activités de la Confédération, et la CITPPM anime pour chacun de ces métiers une Commission Technique permanente qui conduit un programme d’actions annuel sur les questions scientifiques et techniques.